Liane Moriarty : Le secret du mari

Aujourd’hui je vous donne mon avis sur Le secret du mari de Liane Moriarty.

Titre : Le secret du mari

Auteur : Liane Moriarty

Editions : Albin Michel

Parution : 2013

Nombre de pages : 500

Synopsis : Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.

Mon avis : Même si ce livre paraît au premier abord assez ordinaire voir « gnangnan » il ne l’est pas du tout et est clairement excellent basculant presque dans le policier (j’exagère un peu). Le début malheureusement est un peu lent et compliqué à suivre puisque la narration alterne entre trois ménages différents qui ne semblent avoir aucun liens. Mais une fois que la machine se met en route (au bout d’une centaine de pages) tout est beaucoup plus intéressant. L’intrigue prend forme, les personnages se rencontrent, des révélations viennent chambouler l’histoire, on a des « flash-back »… Un des points marquants de ce livre est qu’il dépeint de manière touchante la vie de couple, de famille, et en « communauté ». Les histoires se croisent, formant un cocktail explosif. La plume de l’auteure est superbe, drôle, et en fonction de chaque protagoniste elle change, cela enrichit le livre, renforçant l’alternance de narration entre les différents personnages. Les personnages justement sont très touchants puisqu’ils sont vraiment rendus « normaux » à tel point que ce pourrait être des personnes que nous connaissons ce qui ajoute de la force au message de ce livre. En effet l’ouvrage de Liane Moriarty amène toute une réflexion sur le Pardon, le deuil, ainsi que l’expiation, mais également sur la vie et son caractère imprévisible, irréversible. La fin est justement une ouverture de l’auteure sur ce dernier sujet, assez émouvante d’ailleurs et frappante, rappelant que tout le monde à ses secrets, qu’il est des choses que l’on ne peut changer et que l’on ne peut rien prévoir.

Le secret du mari est donc pour moi une excellente lecture, juste, touchante, émouvante, et qui laisse le lecteur avec beaucoup de questions très intéressantes. C’était mon premier livre de cette auteure et j’ai été conquis, je vous le recommande.

« L’être humain a une capacité déconcertante à oublier le pire. Les rigueurs de de l’hiver. Les frissons de la grippe. Les douleurs de l’enfantement. »

Pour vous procurer ce livre :

Le Secret du mari

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s